Archive pour la catégorie 'Photographe Olivier Henrion'

Lumière de printemps

30710703_2097667877183899_8387477785584031785_n

Lumière de printemps
Spectacle envoûtant
Mon coeur danse
Danse, danse.

Sur un air de flamenco
La musique à fleur de peau
Je frôle ton corps si beau
Si beau, si beau.

D’un désir de printemps,
Ta main gantée de blanc
M’offre ce baiser ardent
Si ardent, si ardent.

Pulsatille de mon coeur
Si belle est ta candeur.
Profitons de ce bonheur
Bonheur, bonheur.

Avant que le printemps
Déserte les champs,
Nous serons en été
Et tes, et tes …

Et tes flammes lumineuses
Sur ma peau soyeuse
M’ont envoutée, heureuse,
Heureuse, Ô combien heureuse.

Lumière de printemps
D’un amour froufroutant
Vont enlacés deux amants
Dansant, dansant.

 

15 Avril 2018 – Jeannine Castel
Photo : Olivier Henrion

 

 

Ma Reine

29101273_2080551325562221_2465576662794179513_n

Dans les profondeurs de la forêt
Où quelques poussins picoraient,
J’ai découvert ma Reine.
Elle m’attendait en priant, sereine,
Si candide, je n’osais vers cette jouvencelle,
Coiffée d’un bonnet de dentelles,
D’une main caresser son frêle corps.
D’un tendre regard, j’embrassais ce trésor
Si pur, si fragile, si recueilli,
Que sa fleur je n’ai point cueillie.
Mon trouble si fort fut happé par la nature.
J’ai gardé dans mon coeur cette gravure
De ma Reine des bois séchant ses pleurs,
Entourée d’anges sur cet éphémère bonheur.
Dans la profondeur de la forêt, souvent,
Je vais à la recherche, pauvre errant,
De ma Reine laissée sans abandon.
Fidèle, elle revient fleurir mes saisons.
Quand j’ai besoin d’air pur, de profondeur,
C’est vers elle que vont les élans de mon coeur.

 

13 Mars 2018 – Jeannine Castel
Photographie : Olivier Henrion sur Facebook

Dans tes yeux

28871877_2076920319258655_2605516723621550574_n

Dans tes yeux mon âme voyage
Dans l’autre monde sans ombrages,
Libérée des grilles de la cage
De tes yeux sans nuages.

Dans les champs de blé, posée
Comme un oiseau sur la branche,
Elle peut, enfin libre, flâner,
Rêver sur de célestes ailes blanches.

Fini les pleurs, lointain souvenir,
De moustaches qui m’ont séduite.
De tendres baisers désormais l’avenir
Sur leur amour vont me conduire.

Mon âme dans tes yeux voyage
Dans un autre monde où tu ne vis.
Tu te souviens, cher oiseau volage,
De cette âme que tu lui a ravie.

Dans les folles herbes de tes voyages,
Mon âme dans tes yeux est restée
Accrochée à tes nombreux mirages,
Sur ce fluide évaporé d’une image.

Tendres ébats vers un autre monde
Où mon âme dans tes yeux vagabonde,
Dépose sur tes yeux ce vaporeux voilage
D’un monde sans âge.

Mon âme dans tes yeux
En ce beau et dernier voyage
A clos tes beaux yeux amoureux.

 

5 Mars 2018 – Jeannine Castel
Photo : Olivier Henrion sur Facebook

Hypnose

IMG_2997

Envoutée, séduite,
Je me mets à rêver …

Rêver sous hypnose,
Qu’une belle rose
Était retenue prisonnière
D’une araignée tortionnaire
Qui rêvait d’autre chose
Sur un pétale de la rose.
De ses fils de soie meurtriers,
Jalouse comme un vulgaire pou,
D’un regard sur son poudrier
Son look point n’avait attiré d’époux.
Aucun soupirant pour la Saint Chose
Ne lui avait offert si jolie fleur.
De fines perles de nacre rose
Elle serre le cou de cette douceur
Provocante, insultante pour son coeur
Qui souffrait tant de solitude,
À tisser, tisser des toiles d’araignée
Pour combler cette vilaine habitude
D’afficher ses toiles sur les hasards renfrognés.
Les rares prétendants sur la place
Séduits, hypnotisés par ses tissages,
Se retrouvaient dévorés par cette vorace
Arachnide réputée pour son piratage.
Quand, soudain, une main rêveuse,
Attirée par la beauté de la rose,
La cueille pour l’offrir à son amoureuse,
D’un billet doux, d’ardente prose.
Le rêve sous hypnose brusquement,
Chatouillé par la course de l’éconduite,
Avant que n’éclose ce bouton de rose,
Le rêve se met à la poursuite
De cette légendaire aranea qui déjà d’eau de rose
Perle, perle, une nouvelle toile, morose …

15 Février 2018 – Jeannine Castel
Photo : Olivier Henrion sur Facebook

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus