Quatuor pour une tchatche

une île

«WOW !! Vous avez vu cette hyène Fluffy !!?»
«Moi, je préfère rester dans le flou … Mèfi ! »
«Aucune crainte mes p’tits loups qu’elle rapplique ici !»
«Quelle estocafitche ! Où va-t-elle affublée ainsi ?»
«Elle sort d’un interview et va chez son tiffeur …
C’est un de ses cousins surnommé “Le Renifleur …”»
«Ah bon Julio ! Et comment tu sais ça ? Fatche de !»
«Parce que côté sexe … il est entre les deux …»
«Les deux ?» «Les deux quoi ?» «Les deux à la fois …
C’est à se casser le nez à distance pour savoir …
Même maman on dirait qu’elle voudrait bien l’apercevoir»
«Mais pour voir quoi ?» «Si c’est un mâle ou une femelle»
«Ben dis donc, là tu m’en apprends une bien belle !
Mais où l’a t-elle caché ? » «Moi c’est sûr je vois rien …»
«Parce ce qu’il est érectile ! …»«J’y comprends rien …»
«C’est ça, reste dans ton nuage, contente toi de faire le guet.»
«Ça alors ! Mère aussi a l’air d’être bien intriguée …
C’est pas une hyène ordinaire … et pas appétissante …»
«Tu as raison Mousse…  juste une momie évanescente …»
«Oui … une relique de hyène pour des autopsies …»
«Jamais vu moi de telles autos roder par ici … ?»
«Je savais que les psy avaient un langage à part …
Mais en quoi la hyène Fluffy intéresse-t-elle leur side-car ?»
«Ce Pistrouille … Hé descend de ton nuage, trouillard !»
«Ça y est ! Elle a disparu ! Je sors de mon brouillard ?
J’ai peur que ce soit une feinte de sa part Julio …»
«Du coup on a manqué… pétard ! Chatnine à la radio.»
«Ben moi, ça m’en a bouché un coin … réfractile …»
«Pour changer un peu, j’irai bien sur une île …»
«Et qu’y ferais-tu ? Tu en as pas assez avec nos crocodiles ?»
«Quel rabat-joie Julio … tu es… tu es un imbécile …
Tout ça pour un clotoris qui déborde d’imagination,
Pour un riquiqui pénis de mâle sans ovulation …»
«OOhh Mousse, tu prends la défense de Pistrouille maintenant ?»
«Simplement je deviens hermaphrodite quand il y a débat …»
«Ah ! Merci Mousse ! Répète pour voir ? Hermaphrobit ? …»
«Ah ! Hihi ! J’en ai des contractions… Her ma frau bit …»
«En mesure Mousse ! Tu es la reine de l’information !»
«À propos du Covid-19 avons-nous des nouvelles ?»
«Mère c’est la faute à Julio il nous a, à cause de cette vermicelle,
Privés de Radio Chatnine et sa tchatche épistolaire …
Paraît qu’il y a des couvre-feux …» «et allez ! Encore des incendiaires !»
«J’ai hâte d’être à demain d’écouter notre informatrice …»
«Histoire de nous élargir nos orifices, ah hihi !»«Pfff quel sac à malice !»

 

 

21 Mars 2020 – Jeannine Castel 

Les poèmes de Chatnine
Photo : Yaron Schmid sur Facebook

 

 

 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus