Bouderie

boudeur

«Tu es fâché ?»
«Oui … ils ont tout gâché !»
«Fâché ou vexé ?»
«C’est un cocktail malaxé …»
«Tu l’as avalé de travers ?»
«Vous me pompez l’air …
Toi aussi avec tes vers …»
«Oh là ! C’est du sérieux …
Toi habituellement si joyeux.
Le jus ne passe plus on dirait …»
«Pour le jus … c’est bien vrai …
Oser me dire que ma tête
Ressemble à un ananas de fête …»
«Oui, là je reconnais camarade …
C’est une explosive grenade …»
«Stop ! Arrête ta sérénade,
N’en rajoute pas à la limonade !
Je vois bien que ma tête vous fait marrer …
Moi, je ne vous traite pas de tarés  …
Alors pourquoi tant de moqueries ?
Vous m’avez mis la rage, je suis aigri …»
«Qui aime bien châtie bien dit-on …»
«Ouais … que des gentils pythons …»
«Allez arrête de bouder, fais nous risette »
«Ah ne me parlez pas de cette vedette !»
«Elle aussi a droit à des tas de sornettes »
«J’aimerais bien d’un coup de gâchette …
Mon rêve ! Viser, tirer sur vos lorgnettes …
C’est vrai que tu vas faire un album de moi ?»
«Ça se pourrait bien … pourquoi ? »
«Ça clourait le bec à tous ces quiquanquois.
Tout de même un ananas  …
En parlant de nana ... »
« Ne la fais pas attendre … »
«Ma douce au bec si tendre …»

 

13 Décembre 2019 – Jeannine Castel

Les poèmes de Chatnine
Photos : Jean Philippe Borg sur Facebook

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus