Still back to the moonlight

30714684_1816390225047756_8111874641414324224_n

Le noir, toujours le noir …
Jusqu’à la lumière apercevoir
À travers les murs de cet isoloir
La flamme de l’éternel espoir.

Le noir, troublé par la lune
Est au rendez-vous ce soir.
Il ne tient qu’à ce bougeoir
Pour éteindre ou enflammer mon désespoir.

Dévoiler ce noir de mon miroir …
Le noir sur mes pleurs si noirs.
Dans ma solitude d’un vieux manoir
J’ai cru, un soir vous apercevoir.

L’ombre dissimule ce conte noir
Dont la fin, impatiente de vous revoir,
D’un ostensoir m’a rendu le pouvoir
De surmonter avec toi et surseoir
Ce noir qui m’attend à l’au revoir.

À chaque retour de lune, plus forte,
Avec ce noir assidu qui m’escorte,
Je traverse les murs sans escorte
Consolée par la lumière qui me porte.

Still back to the moonlight, ce soir
La lune remplace ce bougeoir
Et je vous vois d’un mouchoir
Faire des signes, perdus dans le noir.

 

19 Avril 2018 – Jeannine Castel
Photo : Namata Photos (Nathalie Namata)

 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus