Au jardin d’enfants

30127646_1849262705144580_4244919674187284480_n

Le tisserin à lunettes est mécontent.
Il peste après ce vent turbulent
Qui agite les tiges des grands épis.
Malgré son mal au coeur, il épie
Le gardien du parc Jabiru au bec tricolore
Qui va et vient, sans cesse picore
Tout en surveillant les jeux des enfants
Venus avec leur nounou ou leurs parents.
Inauguré récemment, ce grand jardin d’enfants
Est fréquenté rarement par les éléphants
Trop fidèles à leurs traditions familiales.
Un puissant Kob, intrigué par cette géniale
Idée, surveille sa femelle de loin.
Son dernier né criait comme un babouin,
Prétextant un manque de copain pour jouer.
En dépit de sa voix fortement enrouée
Il aperçoit Fifi qui les espionne …
« Tu vois … elle est déjà en affut cette lionne
Tandis que son frère allongé de tout son corps
Veut nous faire croire qu’il dort …
Non, ce n’est pas possible mon petit chéri
De rester en ce jardin … Nous y risquons nos vies.
D’ailleurs leur mère les a rejoint …
Non, ça sent trop ici le tocsin.
Filons vite d’ici, papa avait raison.
Ce jardin d’enfants c’est l’antre des lions. »
« Je l’avais bien dit ! » jubile le tisserin
S’accrochant de plus belle à son brin.
Le garde n’ayant pas envie d’une prise de bec,
Reste muet et s’en va aussi sec …
Fifi et Joli coeur attristés par leur départ,
À l’oreille de ce vieux figuier du hasard
Chuchotent et confient leurs petits secrets.
Ils narguent ces collants badauds indiscrets
Qui ne sauront jamais ce qu’ils ont dit
À cette vieille souche du Grand Esprit.
Blottis tendrement dans ce vieux patriarche
Ils s’interrogent en observant ce monde en marche.

 

29791042_1849262375144613_620011570361008128_n 29695444_1849262561811261_7909378353725964288_n

8 Avril 2018 – Jeannine Castel
Photos : Peter Chebon sur Facebook

 

 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus