Solitude

14543792_1160638694003166_6026830568439064498_o

Cette solitude m’emprisonne, me libère,
M’éloigne, me rapproche, habitée
D’un verbe bavard dont je n’ai que faire,
Offrant au silence l’amour de mes nuitées.
Cette égoïste compagne accepte mes chats
Qui miaulent sur une présence occupée
Par cette ensorceleuse de trous à rats.
Mes matous, frustrés, la pourchassent, dupés.
Elle est la souveraine de mes désirs,
Le gouvernail de mes temps de loisirs.
Si exigeante, elle me fait parfois souffrir
Cette créatrice qui ne veut pas mourir.
Solitaire, d’une solitude qui lui est chère,
Elle s’empare, pénètre ma vie,
Me répudie pour son bien salutaire,
Survie d’un sursis sans préavis.
Le bruit environnant d’argent la pare
Le temps de changer de voile. Surprise,
La voilà recouverte d’or et s’égare
Cette solitude insoumise. Sous son emprise,
L’âme s’enlise dans le trésor de ses banquises.

10 Octobre 2015  - Jeannine Castel
photo : KLIBI Sabri sur Facebook

Publié dans : Littérature et Poésie |le 12 octobre, 2017 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus