Le jabiru africain

17436183_437143716625211_1635344519352816442_o

Non, ce n’est pas un string !
Désolé pour votre sleeping !
Votre engouement pour ce bodybuilding …
But I love you for this feeling !
Déjà mon nom est ambigu …
Ciconiidé de trois genres aigus …
Je suis le Jabiru africain !
Mais le vrai est américain.
Je suis une espèce de cigogne …
Ça se voit à ma voyante trogne !
Un échassier élégant, mais là …
Olivier m’a coupé les tibias !
Que voulez-vous, impressionné
Par cette petite culotte sur mon nez
Il en a oublié mon plumage bicolore,
Mes ailes, ma queue en technicolor !
Selon les saisons mes couleurs s’intensifient.
Mon bec seul lui a suffi.
Faut dire qu’avec cette particularité,
Il a flashé de suite sur mon identité
Qui me vient d’un nom anglais :
Saddle-billed stork, de noir bariolé.
Mes yeux jaune doré de femelle ont
Fasciné cet intriguant cupidon.
Mais bon … après des heures d’affut,
Dans ces eaux boueuses, mes tantales en raffut,
La tête la première comme pour mes proies,
Je l’ai surpris … sa vitesse a fait foi.
Une rencontre aquatique … d’où le maillot !
Qu’une plume, un peu folle de Chaillot,
A amusé la galerie avec mon portrait …
C’est bien une femelle ! je vous avouerai …
En cette préoccupation mineure,
Allons de quelques poissons pêcher sur l’heure …

 

17 Mai 2017 – Jeannine Castel
photo de Olivier Gonnet

 

Publié dans : oiseaux |le 19 mai, 2017 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus